En exécution de la loi modifiée du 19 juillet 2004 concernant l’aménagement communal et le développement urbain, il est porté à la connaissance du public qu’en séance du 26 juin 2017, le conseil communal de la commune de Bech a procédé, en vertu de l’article 10 de la loi susmentionnée, au vote positif du projet d’aménagement général de la commune de Bech élaboré par les bureaux Dewey Muller architectes et Zilmplan.

 

Vous trouvez ci-dessous la délibération mentionnée ci-dessus ainsi que le projet d’aménagement communal en question (y compris l’étude préparatoire, les parties graphique et écrite, et le rapport sur les incidences environnementales) :

 

 

 

-          Etude préparatoire

o   Analyse de la situation existante

§  Partie écrite

§  Partie graphique

o   Concept de développement

§  Partie écrite

§  Partie graphique

o   Schémas directeur

§  Altrier

§  Bech

§  Hemstal

§  Zittig

 

-          PAG

o   Fiches de présentation

o   Partie écrite

o   Partie graphique

o   Résumé

o   Protocole de conformité

 

-          PAP quartier existant

o   Partie écrite

o   Partie graphique

 

-          SUP

o   Ergänzung zur UEP

o   FFH-Screening und IBA-Konflikteinschätzungen

o   Artenschutzprüfung

o   UEP

o   DEP

o   Addendum zur DEP

 

Tous les documents sont également déposés pendant trente (30) jours, à savoir du 3 juillet 2017 jusqu’au 2 août 2017 inclusivement à la maison communale de et à Bech, aux heures usuelles d’ouverture où le public peut en prendre connaissance. Les documents sont en outre publiés sur le site internet de la commune de Bech www.bech.lu.

 

Une réunion d’information aura lieu lundi, le 10 juillet 2017 à 20.00 heures au centre culturel Hanner Bra à Bech (11, Hanner Bra ; L-6231 Bech).

 

Sous peine de forclusion, les observations et objections motivées contre ledit projet doivent être présentées par écrit au collège des bourgmestre et échevins dans le délai de trente jours, soit jusqu’au 2 août 2017 inclusivement à l’adresse postale 1, Enneschtgaass ; L-6230 Bech.

 

Au cas où une ou plusieurs observations écrites auront été présentées dans le délai, le collège des bourgmestre et échevins convoque les réclamants qui peuvent, en vue de l’aplanissement des différends, présenter leurs observations.